Ce projet questionne les relations que les hommes entretiennent avec les espèces vivantes, les animaux, qu’ils domestiquent, qu’ils respectent ou dont ils veulent contrôler l’existence. Cette question est posée dans le contexte urbain, où pigeons et citadins cohabitent parfois difficilement.


L’histoire du pigeon biset urbain offre un cadre conceptuel passionnant pour appréhender les relations croisées entre sélections artificielle et naturelle. Ce spectacle offre également la possibilité de questionner les revirements de l’Histoire et de nos liens avec certaines espèces. Les pigeons sont en effet des animaux que tout le monde connaît et qui ne laissent personne indifférent : veut-on les faire disparaître ? Les protéger ? Les rendre moins visibles et moins présents ? Toutes ces questions abordent le thème de la cohabitation entre le vivant et les hommes, dans des espaces urbains mais aussi en général.

Photos : © Axelle Bos / Vidéo : © Chéron - NM







Création
2010

Danseuses
Joanne Clavel, Anne-Gaëlle (version avec Axelle Bos, Paula Martinez-Takegami, Marie Corserie, Aurélie Colmiche)

Actrice
Aurélie Colmiche (version avec Marie Corserie)





Vidéo
Image : François Hugues Chéron
Montage : Anaïs Fleurent

Musiques
Cinematic Orchestra, Daft Punk, Yann Tiersen, BO du peuple migrateur, BO de ratatouille, Klezmer orchestra, René Aubry, Chairlift,

Diffusion
Bobigny (93) 2010, Centre d’Animation de Montparnasse Paris 2011, Centre d’Animation de Clamart (92) 2011.